Cerruti 1881 Automne-Hiver 2016-17

le

_07A9489

Cerruti a toujours été le symbole de l’élégance sophistiquée au masculin. A la fois détendue et confiante, la signature
tailleur de la maison se concentre sur la coupe, les tissus et les textures. D’un chic discret mais bien réel, cette
collection est un antidote aux tendances de mode actuelles », déclare Jason Basmajian, le nouveau directeur de la
création de Cerruti 1881.

_07A9427
En créant sa première collection Cerruti 1881, il imagine des ensembles de magnifiques standards masculins. Il
capte l’esprit sartorial cher à la griffe : ce très subtile mélange entre rigueur et souplesse des coupes, mâtiné de
sensualité apportée par des tissus raffinés – dont certains en provenance du Lanificio Fratelli Cerruti.

_07A9520

Au coeur de la collection, un jeu sur les textures s’opère. Tantôt lisses ou nerveux, tantôt rugueux ou polis, les textiles
utilisés s’inspirent de matières minérales tels que le granite, le marbre et le métal. Cotons sergés, flanelles aériennes
de cachemire, oxfords chiné, laines torsadées, tweeds bicolores, cuirs au touché onctueux et peaux lainées enveloppantes
donnent naissance à une grammaire tactile qui s’enrichit d’éléments inattendus : faux unis, impression
chevrons exclusive pour Cerruti 1881, dessin pied-de-poule, carreaux fenêtre larges ou canvas trompe l’oeil.

_07A9575

En quête d’éclectisme, l’homme Cerruti choisit des vêtements essentiels qui conjuguent confort et beauté.

02

Parka sport aux contours gansés de cuir, bomber, car-coat et surtout manteaux taillés un soupçon
oversize esquissent une allure à la fois contemporaine et sophistiquée. Faussement classiques mais
d’une modernité flagrante, les costumes à deux boutons, droits, croisés ou trois pièces avec gilet assortis
dessinent une silhouette souple et effilée, soulignant naturellement les courbes du corps sans exagération.
Luxe ultime, pardessus et blousons entièrement réversibles. Côté pile, du shearling associé à du Nylon.
Côté face, un étonnant duo de flanelle et de cuir. Jason Basmajian imagine également un vestiaire plus nocturne :
satin noir, omniprésent sur les cols, les revers et les boutons habillent un blazer taillé dans un épais jacquard de soie
bicolore presque fondu, un pardessus sombre ou un smoking urbain.

01

Le raffinement de la matière quasi organique apporte du mouvement à la palette des couleurs qui, à partir des
nuances de gris incontournables du vestiaire masculin s’ouvre sur une infinie palette de marrons (chocolat, beige,
grège, camel, bronze), dopée par un profond rouge Burgundy pour s’épaissir dans des camaïeux de bleus – marine
et canard – et un noir profond.

03

Pour finir, cette nouvelle élégance feutrée s’étend aux accessoires. Fabriquées à partir de peausseries de haute qualité
tel le cuir de vachette lisse ou subtilement grainé, derbys à bouts arrondis, boots montantes lacées et bottines
élastiquées sont montées sur semelles épaisses. Les sacs à dos, réalisés dans des tissus chinés exclusifs Cerruti
1881, sont autant d’échos aux cravates en tricot de soie ou en soie grattée parées de motifs fondus.

Pour découvrir encore plus de Cerruti 1881 cliquez ici.

Crédits photos Cerruti 1881

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *