Trotti Wear, made in Marseille

 

Trotti une jeune marque qui nous vient tout droit de Marseille, une collection qui sent bon le soleil et la décontraction. Les produits de la marque sont conçues et réalisés à Marseille.

Tout commence en 2014 quand deux amis, Nicolas et Guilhain décide de lancer leur marque, à Marseille il y a beaucoup de savoir-faire dans la broderie et il faut mettre en avant cette excellence locale.

Le logo, le trèfle à quatre feuilles, symbolise la chance et la réussite que souhaite atteindre les deux amis. Le nom Trotti est un hommage au père d’un de leurs ami disparu.

Les produits sont fabriqués à la main par des artisans de la cité phocéenne et dessinés par les deux créateurs. Les premières casquettes sont vendues à des amis, le but étant toujours de mettre en avant le savoir-faire des artisans qui produisent les articles de la marque.

Petit à petit la gamme s’est enrichie avec des t-shirts, des bracelets et des produits destinés à l’homme, la femme ou l’enfant. Une belle manière de mettre le sud en Trotti.

Après un lancement réussi les deux dirigeants quittent leurs emplois respectifs et se lancent à fond dans l’aventure Trotti avec la création d’un site web et d’une e-boutique. A l’avenir la marque pourra se retrouver dans des corners shops afin de toucher encore plus de monde et de conquérir la France entière.

L’une de belles rencontres de l’aventure Trotti c’est René Malleville, figure incontournable de Marseille et fervent supporter de l’Olympique de Marseille (club de cœur des moustachus) que l’on retrouve après chaque matche de l’OM dans “La Minute de René” (Cliquez ici) . René est devenu l’un représentant de la marque, une belle histoire d’amitié et de fidélité. René Malleville déclare même que si l’on ne le voit pas habillé et Trotti on doit lui mettre une claque. Un vrai personnage  dont l’accent marseillais colle parfaitement avec l’image de la marque et a son identité.

La marque est aussi représentée par l’ancien attaquant de l’OM Marc Libbra aujourd’hui consultant sur C News,  Infosport et RFI.

A l’avenir Trotti envisage d’ouvrir des corner de vente dans le sud mais pas que…

Photos Trotti, David Caruso et  Lara Shopping Queen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *